Cameroun – Culture : Le MINJEC reçoit Ndedi Eyango, dans le cadre de la présentation de l’association "NGOH NI NSONGO"

Le mardi 31 mai 2022 le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) a reçu en audience l’artiste musicien et producteur Prince Ndédi Eyango. Bien connu du public national et international, Ndédi Eyango qui a écrit les belles lettres de la musique camerounaise et même africaine a un nouveau projet porteur qui n’est autre que celui de l’association ‘’NGOH NI NSONGO’’.

Cette audience avait pour objectif de présenter le PRONEC-REAMORCE à l’hôte du jour, en vue de susciter son adhésion pour l’intensification de la sensibilisation des jeunes déjà amorcée, ainsi que la mobilisation d’autres partenaires autour de cette initiative. Suite à sa désignation en qualité d’Ambassadeur Sénior du Programme National d’Education Civique à travers le Réarmement Moral, Civique et Entrepreneurial, en abrégé PRONEC-REAMORCE, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education a remercié l’artiste Ndédi Eyango pour sa disponibilité et son travail au sein de la société camerounaise.

Durant cette audience qui s’est déroulée dans la salle de conférence dudit ministère, il était question de présenter le groupe Eyango par la chef de projet Mlle Eyango qui n’est autre que l’une des filles de l’artiste.

Notons que le projet a été mis sur pied dans le but d’aider les personnes incarcérées. Les personnes en prison vivant parfois dans des conditions un peu difficiles, le Groupe Eyango compte apporter un soutien matériel et ainsi autonomiser ceux-ci jusqu’à une éventuelle sortie. Des causeries éducatives sont également prévues dans le planning.

« On a commencé la formation en agriculture avec 20 jeunes qui n'étaient pas très motivés au début mais après 3 mois ils se sentaient impliqués. Ensuite nous avons ajouté d'autres groupes. Nous avons ensuite fait l'élevage (pisciculture), et on les formes jusqu'à la vente de leurs produits. Nous avons déjà plus de 500 poissons vendus ». A avancé cette dernière.

 

Durant cette rencontre, le non moins célébrissime Ndédi Eyango a été désigné comme Ambassadeur Sénior du PRONEC REAMORCE. Un tableau distinctif a d’ailleurs été remis à l’Ambasadeur Sénior pour son engagement envers la jeunesse et son action pour le développement du secteur de la culture et de l’entrepreneuriat.

« Je remercie le Ministère de la jeunesse et de l'Education Civique pour cette marque de confiance. Mon objectif en créant mon association était de donner la chance aux jeunes car moi je n'ai pas eu cette chance. Chaque camerounais doit savoir que le futur de ce pays c'est la jeunesse et il est primordial de soutenir cette frange de la population. Nous, nous travaillons déjà dans ce sens avec plusieurs entreprises. Aussi je suis très motivé et je peux vous assurer que ce sera un partenariat gagnant-gagnant. Non seulement nous allons respecter le cahier de charges mais nous serons aussi une force de propositions. Je suis disposé à cela et que le travail commence ! » S’est exprimé ce dernier.

Dans ses attributions, l’Ambassadeur Senior contribuera à :

- l'élimination des situations d’enfermement citoyen et social ;

- la limitation des situations de conflits pour des raisons tribales, religieuses, sexistes, politiques et générationnels;

- favoriser le brassage et/ou les échanges culturels entre les ethnies et les communautés ;

- l’incitation et au respect des personnes âgées, handicapées, nécessiteuses….

- la mobilisation des partenaires et acteurs autour des actions et activités du PRONEC-REARMORCE ;

- l’animation des carrefours du vivre-ensemble et des APREM-JEUN entre autres ;

- L’accompagnement du MINJEC dans ses diverses campagnes de sensibilisation dans le cadre du PRONEC-REAMORCE.

Le Ministre Mounouna Foutsou a indiqué que le but de la rencontre stratégique tout en précisant son importance auprès de la jeunesse et a fait un résumé du cahier de charge de l'ambassadeur sénior.

« lancé le 03 février 2022 à LOGONE-BIRNI, dans le Département du LOGONE ET CHARI, le PRONEC-REAMORCE qui vise à promouvoir l'éducation civique, morale et entrepreneuriale de toutes les couches sociales sur l'étendue du territoire national, en vue de l'émergence d'un modèle de citoyen nouveau, moralement et civiquement armé pour entreprendre et, par conséquent apte à contribuer de manière significative et déterminante à l'avènement de la République exemplaire. D'où L'importance de l’adhésion de toutes les couches, de tous les acteurs à la vision politique du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, qui reste et demeure la construction d’un Cameroun exemplaire et émergent ». A terminé le MINJEC.

Odile Pahai