Cameroun - Lutte contre le paludisme : 475 493 ménages reçoivent des moustiquaires dans la région du Nord.

La campagne 2022 de distribution des moustiquaires Milda, débutée le 05 juin dans la région du Nord, a permis de couvrir 475 493 ménages dans la région du Nord, identifiés dans les 10 districts de santé de la région.

La distribution des MILDA dans la région du Nord s’effectue dans un contexte Covid 19 et a effectivement débuté le 05 juin 2022 dans l’ensemble des 10 districts impliqués. Depuis le 05 juin 2022, de nombreuses équipes se sont déployées dans la région du Nord. Les ménages ont été préalablement identifiés dans les 10 districts de santé de cette région où le taux de paludisme reste élevé. Conscient des enjeux de la prévention à travers l’utilisation des MILDA, le gouvernement entend lutter efficacement contre cette affection qui reste l’une des causes de mortalité dans le pays et davantage dans la région du Nord.

La distribution des MILDA s’est faite à travers le porte à porte, compte tenu du contexte sanitaire marqué par la pandémie du Covid 19 et tout au long des activités le respect des mesures barrières a été de mise. En sus de cette méthode, plusieurs agents ont participé à la sensibilisation des populations en ce qui concerne la bonne utilisation de ces moustiquaires.

Pour une meilleure mesure de l’efficacité de cette campagne, les données de mise en œuvre de cette campagne (logistiques et distribution) ont été saisies journalièrement dans une plate-forme de suivi, installée par le ministère de la santé publique, au niveau des districts de santé.

A date, le taux de couverture global des ménages dénombrés dans les 10 districts impliqués dans la région du Nord, est de 111,1%, avec 99,4% de la population couverte et 101,1% des besoins en MILDA couverts.

Au total, 475 493 ménages ont été servis. Avec une taille moyenne de 4,6 personnes recensées par ménage soit un ratio de moustiquaire distribuée pour 2 personnes recensées. D'ailleurs, un accent particulier a été mis sur l’effectivité de cette campagne nationale de santé publique.

La rédaction centrale