Cameroun - Culture/Nkwaa Centrale : DJATENG Fabrice Donald : "Cet évènement n'est pas seulement pour valoriser la culture de l'Ouest mais pour valoriser la culture camerounaise" 

Il est 13 heures ce 07 juillet 2024 dans la ville de Yaoundé lorsque les groupes de danses se forment au quartier Madagascar sis à la Brigade dans le but de représenter une chef d'œuvre culturel du Cameroun qui est la danse Ben-Skin. Très connu au Cameroun par un rythme musical assez entrainant et ayant été interprété par des artistes de renom (Le groupe Koutchouam Bada, Pierre Didi Tchakounté, Marole Tchamba, Talla André Marie...), le Ben-Skin demeure une identité du Cameroun dont les origines proviennent de la région de l'Ouest Cameroun. Apprécié de par l'Afrique (le chanteur ivoirien Meiway interprètera d'ailleurs deux chansons dans ce rythme que sont "Bami Power" et "Tu dis que quoi"), c'est ainsi que DJATENG Fabrice Donal a eu l'idée de créer l'association "Nkwaa Centrale" à Yaoundé. 


"Déjà l'association 'Nkwaa Central' est née du fait que à Yaoundé, par contre à Douala il y'a les associations Ben-Skin de fortes mobilisations en fait, donc de 300 personnes, 400 personnes, 400 adhérents. Mais à Yaoundé, c'est le constat que j'ai fais, c'est que toutes les assurances Ben-Skin c'étaient 40 adhérents, 30 adhérents, 25 etc...


C'est cette raison que j'ai eu l'idée de faire la fusion entre tous les Ben-Skin de Yaoundé pour donner cette masse que vous êtes entrain de voir sert moi. Vous voyez que là c'est l'ensemble des associations qui viennent d'ailleurs, de Nkoldongo, de Madagascar, Mokolo, Nkomkana, Etoa-Meki, donc vous voyez que Yaoundé 1er , 2 jusqu'à 7, vous voyez qu'ils viennent de partout donc c'était ça le but de rassembler, d'avoir plus de monde quand nous avons un évènement personnel surtout.


Le Nkwaa, c'est la danse qu'on appelle généralement Ben-Skin. Le Nkwaa c'est en langue Medjumba, donc vous voyez que le Nkwaa c'est une langue de la Noblesse, la Dignité et l'Élégance. Donc quand vous voyez on danse debout et tout à l'heure vous allez voir l'esquisse de la danse Nkwaa. Actuellement nous enregistrons 6 associations qui ont adhérés au mouvement et nous souhaiterions aussi que d'autres puissent se joindre parce-qu'il y'a beaucoup à venir voir et aller raconter.


Et là avec l'effectif que nous avons là actuellement, nous avons enregistré 150 membres, vous voyez ceux d'ici et ceux de la diaspora parce-que nous avons aussi près de 25 membres de la diaspora, ceux qui nous ont tellement soutenus par rapport à cet évènement.


Cet évènement n'est pas seulement pour valoriser la culture de l'Ouest mais pour valoriser la culture camerounaise, parce-qu'il déjà le Chef de l'État Son Excellence Paul BIYA nous demande d'être un et indivisible. Vous avez vu que moi en tant que Fondateur, j'ai essayé de toucher à tous les niveaux." A répondu le Président Fondateur du Nkwaa Centrale.


Un ensemble d'associations ce sont réunis en cette journée afin de communier et de mettre sur pied une dynamique culturelle réunissant les amoureux du Ben-Skin afin de préserver ce patrimoine culturel national. A cet effet, un bureau provisoire a été formé. Il est constitué de la sorte :


- Président Fondateur : DJATENG Fabrice Donald

- Coordinateur Général : BIKOU MBAKOP Colbert

- Coordinateur Adjoint : NANA Viviane

- Secrétaire Général : DONGMO Dylane

- Secrétaire Général Adjoint : NJOBWOUO TCHIPKAM Emmanuel

Trésorière : AMOMBO Christine

Commissaire aux comptes : DJAMEN SAAH Liliane

Censeur : YABANG Adèle

Censeur Adjoint : TIOMO Aimée Reine

- Délégué aux Affaires Culturelles : WANDJI Guy Armand

- Conseiller N°1 : TEGUEO MABOU Basile

- Conseiller N°2 : YIMGA NANA Raoul

- Conseiller N°3 : NANDA Christian

- Conseiller N°4 : FONDJA Pascal 

- Conseiller N°5 : NGONGANG Guilaine

- Conseiller N°6 : TCHAGNA Rodéo Cyrille.


"Dans les années à venir nous pensons former une véritable coalition entre tous les groupes de danse de Ben-Skin de la ville de Yaoundé et pourquoi pas du Cameroun parce-que nous tenons à faire vivre la culture de notre pays. Les générations qui arrivent doivent savoir qu'on ne peut pas vivre sans notre culture et c'est notre culture qui définit qui nous sommes.


Cette culture pourra arriver partout où le vent nous poussera, nous prêts à travailler, nous sommes prêts à aller plus loin. Tous le monde peut intégrer notre groupe, la preuve, je suis une fille Mvog-Fouda de Mbankomo, je suis née à Yaoundé 2, j'ai grandi au milieu de mes frères et sœurs Bangangté depuis l'enfance et j'ai eu un amour pour le 'Nkwaa' qui est cette danse de l'Ouest que j'ai intégré et aujourd'hui je me retrouve dans le nouveau Bureau Central du Nkwaa de Yaoundé. L'amour de la danse et l'amour de la culture m'a motivé à intégrer ce groupe.


En fait j'adore le folklore traditionnel que revêt toutes ces danses et toutes ces tenues traditionnelles que nous portons. Je pense que nous devons sauvegarder ça pour les générations à venir. Le message que je peux passer à tous les camerounais, tous les sympathisants du Nkwaa c'est que nous devons vivre la main dans la main, l'unité, l'amour et le vivre-ensemble. Le vivre-ensemble c'est l'essence même de la paix et de l'unité d'un pays ou d'une nation." S'est exprimée Mme Amombo Christine, Trésorières Générale.


"Je suis très heureux d'être l'invité de la cérémonie de ce jour et je leur dis merci pour cet honneur qu'ils ont voulu bien me donner pour que je sois auprès d'eux aujourd'hui. Je profiterai de cette occasion pour vous remercier Monsieur le Fondateur, puisqu'au niveau de Yaoundé 2 ème, la culture de l'Ouest qui est majoritairement des fils de l'Ouest est déjà un peu en baisse, déjà perdue, on n'avait plus de repères et le président a eu cette idée de relancer cette culture là aujourd'hui à travers le Ben-Skin 'Nkwaa'.


Et ça nous avantageait d'emblée parce-que à travers cette culture là, ça nous permettons d'encadrer nos jeunes, nos enfants dans la culture Bamileke en l'occurrence le département du Ndé, parce-que Madagascar-Mokolo sont les quartiers où sont nés le Ben-Skin et c'est là où résident la majorité des fils du Ndé dans cet arrondissement particulièrement Yaoundé et ses environs. Donc le Président Fondateur a eu cette idée et je profite pour féliciter le comité d'organisation d'avoir pris du temps pour vraiment contribuer à la réussite de cet évènement". Dira le Chef traditionnel invité pour ladite cérémonie.


Ponctuée de danses et de partages d'expériences, cette assemblée à organisée des danses et partagé un repas convivial avec les invités présents tout en mettant en perspectives de porter les objectifs dans les 10 régions du pays. 


Odile Pahai

 
 
 
 

Derniers commentaires

06.12 | 17:52

Initiative à encourager. Merci et bravo aux promoteurs du mouvement 👏👏

03.12 | 09:31

Buenas tardes, encantado de saludarte. Soy Jose
Quería escribirte porque me ha parecido interesante comentar contigo la posibilidad de que tu negocio aparezca cada mes en periódicos digitales como not

30.11 | 11:53

Bonjour Mme et toutes mes félicitations,
Je suis à Douala, je suis à la recherche de votre tisane. Avez-vous une représentation à Douala. Sinon comment faire pour avoir régulièrement votre produit.