Cameroun - Développement : Le FOFOMA vise une meilleure orientation pour la professionnalisation des chercheurs d'emplois

Guidée par cet attentisme de permettre à la jeunesse Camerounaise de se mouvoir et de s'épanouir dans le monde de l'emploi, la FOFOMA (Foire de l'Orientation et de la Formation aux Métiers d'Avenir) pour cette deuxième édition en préparation (qui sera à l'esplanade du Monument de la Réunificationà Yaoundé), se positionne comme vecteur d'orientation et de boussole pour ces nombreux apprenants en quête de professionalisation. Réunie ce 16 mars 2021, à l'hôtel Quaid d'Orsay sis à Yaoundé, l'équipe organisatrice de cette foire a notamment marquée cette sortie par de nouvelles propositions et une organisation sectorielle aux vues d'une prochaine contribution stratégique liée à la prochaine édition qui se tiendra au mois de septembre 2021.

Le FOFOMA est organisé sous le Haut Patronage du Ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (MINEFOP), avec la participation de plusieurs autres ministères (MINAC, MINPMEESA...), les CTD, les administrations publique et privées, les instituts d'enseignements supérieurs privés, les centres de formation professionnels, les médias, les banques, les microfiances, les auto-écolés entre autres.

"Nous pouvons dire avec aisance que le FOFOMA aujourd'hui se présente comme une plateforme avec laquelle il faut désormais compter. La première édition qui a été tenue du 24, 25 et 26 septembre dernier, nous a permit de voir qu'il y'a beaucoup de jeunes camerounais qui ont des problèmes de l'orientation et de la formation, c'est pour cela que nous avons, au delà de cette première édition qui nous a permit de former une vingtaine de jeunes.

Dans le cadre de la deuxième édition, nous sommes entrain de travailler pour développer d'autres secteurs d'activités, d'avantage l'agriculture, de manière à ce que véritablement, nous puissions présenter à l'ensemble de la jeunesse, qu'il y'a des possibilités qui existent dans le domaine de la formation au Cameroun. Et que c'est avec l'orientation et la formation professionnelle qu'on peut véritablement se développer et être sûr non seulement de gagner sa vie pour pouvoir prendre en charge son quotidien. Mais d'avantage d'être un instrument de professionalisation". A indiqué NKOMO NGONO Arsène Ledoux, promoteur du FOFOMA.      

Durant cette rencontre, l'équipe du FOFOMA a recue du promoteur des Trophées du Tourisme, Jean Baptiste BAMAMBA, la distinction de "Meilleure entreprise innovante" pour l'année 2020. 

Rappelons que pour la première édition, il était attendu près de 3000 visiteurs et 1500 ont répondu présents avec une vingtaine d'exposants. Plusieurs formations ont été mis en exergue tels que la Décoration, la Photographie, l'Audiovisuel, la Gatronomie entre autres. Plus d'une vingtaine de médias ont pu accompagner cette initiative. Cette première édition a par ailleurs a réalisée cette foire avec un chiffe de plus de 8 millions de FCFA au lieu des 12 millions prévus, et en est sortie avec une créance de 3.614.000 de FCFA.

"Le développement commence par une orientation réussie. Elle débute à l'école primaire, ensuite sur le plan académique et enfin vers l'orientation professionnelle. Nous sommes en négociation avancée avec plusieurs starts-up et nous mettons un accent certain sur le volet numérique, et nous souhaiterions internationaliser le FOFOMA dans les années à venir.

Pour cette deuxième édition, nous allons élargi notre champs avec d'autres métiers tel que l'agriculture et nous tendons la main aux élus locaux pour une meilleure collaboration pour un système de décentralisation en accord avec cette orientation des apprenants. Nous comptons également mettre sur pied une télévision spécialisée sur l'orientation professionnelle". S'est notamment exprimé OWONA Pierre, coordonateur du FOFOMA.

En outre, il faut noter que cette plateforme consiste à accompagner les pouvoirs publics dans la politique de développement et de vulgarisation de la Formation Professionnelle au Cameroun à travers :

- L'orientation des parents, étudiants, et jeunes dans les choix des formations à venir

- Permettre aux chômeurs d'acquérir une formation et d'apprendre le montage des juniors entreprises

- Permettre aux instituts de présenter leurs offres de formation

- Développer une plateforme de partenariat avec les acteurs institutionnels dans le domaine de la formation

- Accompagner les entreprises partenaires dans la promotion et la consolidation de leur image à travers des supports de communication (visibilité)

- Permettre une animation permanente du site à travers les acteurs du secteur informel

- Soirée spectacle la veille de la foire

Pour cette seconde édition, le FOFOMA attend un public de près de 2000 visiteurs par jour, soit en moyenne 6000 visiteurs au terme de l'évènement. Comme activité, une table ronde sur l'orientation et la formation de différents métiers coordonnés par des experts sera organisée, avec la présence d'un stand pour dépistage de plusieurs maladies (Covid-19, VIH, Hépatites...), ceci en présence d'un expert formateur et d'un partenaire tous deux présents lors de la première édition. Le budget prévisionnel de cette deuxième sortie est de 25.777.500 FCFA.

Odile Pahai