MINJEC / CMPJ : La sixième session ordinaire du COS orientée vers de nouvelles stratégies

Ce jeudi 13 janvier 2022, s'est tenue la sixième Session Ordinaire du Comité d'Orientation Stratégique des Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes (COS) à Yaoundé sis à l'Hôtel AZUR.

Crées par Décret N° 2005/151 du 04 mai 2005 portant organisation du Ministère de la Jeunesse, les Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes (CMPJ) sont des structures rattachées du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) avec pour missions l’encadrement et l’accompagnement extrascolaires des jeunes en vue de leur épanouissement.

Les organes de gestion de ces Centres sont constitués entre autre d'un Comité d'orientation stratégique qui regroupe les représentants des acteurs de la stratégie de l'éducation et de la formation professionnelle ainsi que ceux des mouvements et associations de jeunesse. Le comité qui se tient ce jour pour sa 6eme session ordinaire sera donc l'occasion d'impulser et faire le suivi de la vision stratégique de ces structures opérationnelles de formation extrascolaire, de Réarmement Moral, Civique et Entrepreneurial ainsi que d'accompagnement socioéconomique des jeunes adhérents.

L'exposé N°1 fait suite au : « bilan des activités des CMPJ » et a été exposé par  RAYNA Matthias, Sous-directeur à la DPEJ, représentant de Abdoul-Karim Nassourou, Directeur de la Promotion Economique des Jeunes au MINJEC.

Dans son exposé, M. RAYNA a présenté l'organisation et le fonctionnement des centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes qui sont selon lui, : < la="" principale="" unité="" physique="" de="" référence="" du="" minjec="">> . S'appesantissant sur le bilan de l'exercice 2021, on retient les résultats ci après : 

- Concernant le Bilan de la formation et de l’insertion, et partant le Développement des CMPJ (Ressources transférées)

- 22 CMPJ construits ;

- 30 CMPJ équipés ;

- 16 CMPJ réhabilités.

Pour une enveloppe de 1 530 646 000 FCFA.

En ce qui concerne l' inscription des jeunes à l’ONJ :

- 57 800 jeunes inscrits à la plateforme numérique, soit 18 496 filles et 39 304 garçons ;

- 34 498 enrôlés à la Carte Jeune Biométrique, soit 23 225 Garçons et 11 273 Filles.

Dans le domaine de la Formation professionnelle :

- 1 604 jeunes (dont 44%) ont été formés dans 20 filières, dans le cadre du Projet d’Appui à la Résilience Socio-Economique des vulnérables des régions du Nord Cameroun (PARSE/GIZ) ;

- 48 (dont 97%) formés dans 04 filières, en partenariat avec le FNUAP, dans le cadre du Projet de Renforcement de la Résilience Socio-Economique des Jeunes Filles .

Sur le point de la Formation entrepreneuriale et managériale , 20 770 jeunes ont été formés dans les CMPJ, pour le compte du Plan Triennal Spécial Jeunes (PTS-Jeunes), le PARSE/GIZ, le projet UNFPA…). Enfin, dans le volet Insertion socio-économique , on note que 1 641 jeunes ont été insérés dans le tissu économique, dont 234 à travers le programme CMPJ-Incubator, 1 129 via le PTS-Jeunes, 48 UNFPA et 230 du PARSE 2.

Toujours dans Exposé N°1: bilan des activités des CMPJ

Pour ce qui est des perspectives pour l'année 2022, le Directeur fait savoir qu'il serait judicieux de mettre un accent sur :

- l'intensification de la mise en œuvre du Programme de mise en place des incubateurs d’entreprises dans les CMPJ (CMPJ Incubator), en vue de doter le maximum de CMPJ d’incubateurs d’entreprises et d’assurer l’insertion socio-économique des jeunes incubés ;

- la finalisation du projet d’Arrêté fixant les modalités d’ouverture des CMPJ privés ;

- la révision du décret du 7 mai 2010 portant organisation et fonctionnement des CMPJ, en vue de sa contextualisation et de sa mise en cohérence avec la loi régissant la formation professionnelle et ses textes d’application, la stratégie de développement du Cameroun (SND30) et la stratégie du secteur de l’éducation et de la formation que le MINJEC vient d’intégrer.

Dans l'EXPOSÉ N°2 portant sur : " l'Installation des Jeunes formés dans les CMPJ, il a été exposé par , Monsieur MONKAM Norbert, Président de la Fondation AGRO-PME Fondation_ Dans sa présentation, le PDG de Agro-PME fondation, insère son intervention dans le domaine de la stratégie d'insertion par l'auto-emploi et l'installation durable des entreprises. Pour cela, il fait savoir que sa relation avec le MINJEC et les CMPJ réside dans le programme CMPJ Incubator. Ce programme est centré selon lui sur le slogan <>. Ainsi on retient que ce programme vise à installer durablement les jeunes dans les juniors entreprises qui leur permettra de s'insérer dans le tissu économique. L'enjeu de cette formation est aussi, d'accompagner les jeunes auto-entrepreneurs, en leur permettant de démarrer véritablement leurs entreprises. Ainsi, les CMPJ se présentent d'après Norbert Monkam, comme des structures d'hébergement qui permettent de matière les projets des jeunes, aussi, l'autre service offert est lié à la remise des kits d'installation, en outre l'accompagnement des jeunes en insertion et pour des facilités liés à l'assistance juridique de ces entreprises.

À ce jour ce programme, qui est à sa 3eme cuvée, a un bilan assez élogieux. Mais l'ambition est de doter ce programme de plus de moyen pour permettre son accélération. Aussi, <>, affirme Norbert Monkam. Pour cette année cette structure compte produire le guide d'incubation dans les CMPJ afin que les uns et les autres soient outillés pour l'accompagnement des projets des Jeunes. Aussi, <> car ce programme ne touche que pour le moment 14 CMPJ Conclut-il.

"Comme nous le savons tous, la population du Cameroun est majoritairement dominée par les jeunes hommes et femmes âgés de 15 à 35 ans. Ce sont également ces compatriotes qui éprouvent d’énormes difficultés à s’insérer dans le tissu économique et qui se livrent aux loisirs malsains, source de délinquance et déviance. C’est pourquoi l’encadrement de cette jeunesse en général et son insertion économique en particulier comptent depuis toujours, parmi les priorités majeures du gouvernement de la République.

Ceci s’est traduit entre autres, par la création en 2005 et l’opérationnalisation progressive des Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes (CMPJ) sur toute l’étendue du territoire, avec pour mission,l’encadrement et l’accompagnement extrascolaires de la jeunesse en vue de son épanouissement. Pour ce faire, une large gamme d’activités sont développées au quotidien dans ces structures d’encadrement de proximité, notamment au plan socio-éducatif, socio-culturel, sportif, sanitaire, socio-économique et professionnel. De ce fait, les CMPJ s’imposent aujourd’hui comme le guichet unique d’information, de formation et d’insertion des jeunes, partout où ils se trouvent au Cameroun. En outre, cet important écosystème d’encadrement a été significativement renforcé avec la mise en œuvre du Plan Triennal « Spécial Jeunes » pour la facilitation et l’accélération de l’insertion économique de la jeunesse, prescrit par le Chef de l’Etat, SON EXCELLENCE M. PAUL BIYA, d’une part, et par le lancement du Programme conjoint ONU-Gouvernement YouthConnektCameroon qui vise à interconnecter les jeunes, les connecter à leurs modèles et aux opportunités socio-économiques et politiques, en vue d’optimiser leur autonomisation et faciliter leur pleine participation au développement, d’autre part.

Désormais, l’accompagnement des bénéficiaires du PTS-Jeunes,du Programme YouthConnektet des autres programmes et projets d’insertion socio-économique des jeunes se déroule essentiellement dans les CMPJ, qu’il s’agisse du renforcement de leurs capacités techniques, entrepreneuriales et managériales, de l’élaboration de leurs plans d’affaires, de leur installation ou du suivi de leurs projets". A dit le Ministre dans son propos liminaire.

Dans son mot d'ouverture, Le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique, Mounouna Foutsou, après les civilités d'usage à l'endroit des membres de ce comité et partant les voeux qu'ils leur adresse pour cette nouvelle année, plante le contexte de création des CMPJ. Pour lui, cette création est consécutive à la grande majorité de la population du Cameroun qui est composée des Jeunes hommes et femmes âgés de 15 à 35 ans. <>, a indiqué le membre du gouvernement.

Ainsi, pour Mounouna Foutsou,  : « Désormais, l’accompagnement des bénéficiaires du PTS-Jeunes, du Programme Youth Connekt et des autres programmes et projets d’insertion socio-économique des jeunes se déroule essentiellement dans les CMPJ, qu’il s’agisse du renforcement de leurs capacités techniques, entrepreneuriales et managériales, de l’élaboration de leurs plans d’affaires, de leur installation ou du suivi de leurs projets ».

Ainsi, La sixième session ordinaire du Comité d’Orientation Stratégique des CMPJ, ce jour, « donne l’occasion d’apprécier le fonctionnement desdites structures et de formuler les orientations adéquates qui permettront d’améliorer leur fonctionnement »fait savoir Mounouna Foutsou. C'est par ces mots qu'il déclare ouvert les travaux de la sixième Session Ordinaire du Comité d'Orientation Stratégique des CMPJ.

La lecture de ces recommandations a été faite par le secrétariat général, coordonné par Matthias RAYNA. Il est question pour cette phase de se rendre compte de l'état d'avancement des recommandations émises lors de la 5ème session de ce comité afin de voir le chemin parcouru jusqu'ici.

Dans le cadre de l'Exposé N°3 qui concerne l'Etat d'avancement du dossier sur les CMPJ privés par la Division des affaires Juridiques du MINJEC il a été déroulé succinctement. Dans son propos, le représentant du DAJ, fait savoir que La création des CMPJ privés est prévue dans le décret de 2010 à son Article 51 alinéa 2. Ainsi, le projet de création des CMPJ privés est actuellement en préparation et une réunion pour la relecture des textes qui vont régir ces structures est en attente de programmation avec les administrations et les partenaires.

Cas de la Stratégie marketing et construction des CMPJ

Sur cette préoccupation d'un des membres du comité, des interventions éclairent l'assistance Sur le premier point , M. RAYNA Matthias, indique que C'est chaque CMPJ qui vend ses offres d'encadrement et formations et par là élabore sa stratégie de communication. Sur le point du nombre de CMPJ existant, le président du comité donne la recommandation de faire une cartographie des CMPJ, qui permettra de voir évolution et l'ambition de couvrir l'ensemble du territoire.

Le représentant du MINPROFF souhaite que la présentation des résultats soit faite en prenant en compte l'approche genre. A cela, le Président du comité, demande à ce que l'approche vulnérabilité soit également associée à ces résultats

Dans son intervention le PDG de Agro-PME fondation, fait savoir que la stratégie pour attirer les jeunes dans les CMPJ est en cours d'élaboration avec justement la mise sur pied des formations performantes et plurielles pour que les jeunes s'intéressent à ces structures. Ainsi la remise des kits d'installation en fait partie car à travers ces kits les jeunes viennent s'inscrire. Aussi dans le cadre du projet CIMAR technopole, logés dans le Moungo, on enregistre près de 3000 jeunes sensibilisés. Ainsi, la sensibilisation de proximité en relation avec les chefs CMPJ apparait comme la stratégie idoine. Aussi, les bussiness challenge et les akhaton organisés en ligne sont des moyens de sensibilisation de ces Jeunes. Sur ce point le ministre formule la recommandation de la finalisation du nouveau document CMPJ Incubator qui prend en compte les observations du MINPMEESA.

Source : MINJEC

Odile Pahai